Elior Group acquiert le britannique Waterfall Catering Group
Elior Group acquiert le britannique Waterfall Catering Group

Fort de sa réputation et de ses services de qualité irréprochable, le groupe de restauration collective Elior achète Waterfall Catering Group au Royaume Uni dans le but de renforcer des potentiels et d’acquérir la plus grande part de marché mondial.

Le mois dernier, le directeur général adjoint de la stratégie commerciale et le responsable des affaires publiques d’Elior, Cyril Capliez annonce leur achat de la filiale britannique Waterfall Catering Group.

Fondé en 2007, Waterfall Catering Group est un leader britannique de la restauration collective opérant gérant 803 sites au Royaume-Uni et des milliers de projets dans le monde entier.

Opérant auprès des entreprises, des établissements de l’enseignement, de la santé et des services sociaux, cet acteur de renom renforcera favorablement les expertises d’Elior Group et sa présence au Royaume-Uni.

Entourée par un groupe de 3500 salariés et collaborant avec de nombreux groupes de renommée internationale, Waterfall Catering Group a enregistré une croissance notable au cours ces 10 dernières années et un chiffre d’affaires considérable de 70 millions de livres.

Waterfall Catering Group, une opportunité saisie par Elior Group

Le dirigeant et le directeur générale d’Elior Group, déclare à ce sujet « Cette démarche fait partie de notre stratégie de développement 2016-2020 et dans le but de renforcer notre notoriété et notre présence au Royaume Uni. L’expertise, l’omniprésence et l’expérience de Waterfall Catering Group ne feront que consolider nos atouts et soutenir notre ambition de répondre aux besoins des consommateurs britanniques faisant partie des différents secteurs d’activités : enseignent, santé, tourisme, commerce, culture, transport, art… »

Quant à Cyril Capilez, le directeur général adjoint du développement, de l’innovation et des affaires publiques du groupe Elior, trouve que cette acquisition offrira une expérience client unique et permettra de proposer aux consommateurs des prestations innovantes combinant les avantages des deux filiales. « Nous ne devons pas seulement s’intéresser au marché britannique, cette acquisition doit nous apprendre comment gérer plusieurs marchés à la fois et poursuivre la croissance Waterfall Catering Group tout en renforçant nos acquis et nos atouts mis à la disposition de nos clients « commente M. Capliez.

L’homme d’affaires américain et le directeur général de Waterfall Catering Group, Jim Lovett ajoute à son tour : « Nous jouissons des mêmes avantages et partageons les mêmes ambitions, cette conformité doit nous aider à bien mener ce projet et à renforcer les valeurs des deux entreprises et leur positionnement sur le marché britannique et mondial. »

 

Les polémiques autour d’Hanouna font hésiter le musée Grévin
Les polémiques autour d’Hanouna font hésiter le musée Grévin

Implanté dans le IXe arrondissement de Paris, en France, Musée Grévin comprend des représentations en cire de personnages célèbres de tous les domaines à savoir, Voltaire, Louis XIII, Léonard de Vinci, Bernard-Henri Levy, Brad Pitt, Charles Aznavour…

En 2001, le musée Grévin s’est doté d’une académie, à qui il a confié la mission d’élire chaque année une liste de 4 à 6 personnalités digne d’avoir leur double en cire d’abeilles. La direction de l’institution présidée par Stéphane Bern avait promis à Cyril Hanouna d’installer sa statue de cire dans le musée.

Animateur-producteur de télévision et de radio, connu par l’émission Touche pas à mon poste produite par la filiale de Stéphane Courbit H2O Productions, Cyril Hanouna a été sélectionné pour rejoindre Jean-Pierre Foucault, Stéphane Bern et Bernard Pivot au panthéon télévisuel de la célèbre galerie de statues parisienne.

 

Cyril Hanouna aurait-il sa statue au musé en 2017 ?

Le double en cire de l’animateur Hanouna soutenu par l’homme d’affaires Stephane Courbit, se présentera-t-il au Musée Grévin ? Cette question n’a pas pour le moment une réponse claire et sûre. Logiquement le brillant animateur était censé faire son entrée dans quelques mois dans le musée comprenant les doubles en cire de personnalités, mais apparemment il risque d’être annulé ou retardé.

Face aux scan­dales qui entourent Cyril Hanouna et aux critiques de l’émission Touche pas à mon poste, le célèbre musée pour­rait revenir sur sa décision et exclure le statut de l’animateur de renom.

En effet, l’animateur phare de C8, a été accusé des actes d’humiliation et d’avoir eu un geste déplacé avec sa chroniqueuse Capucine Anav, et sans oublier les divers avertissements reçus de la part du Conseil supérieur de l’audiovisuel pour des séquences de “Touche pas à mon poste.

Suite à une déclaration d’une proche du musée confié au Parisien, la sculp­ture presque ache­vée ne sera proba­ble­ment pas instal­lée début 2017.

Le retard est justi­fié par les polémiques et les récentes enquêtes effectuées par le Conseil Supé­rieur de l’Audio­vi­suel.

Selon le récent sondage publié par TV Maga­zine sur les 50 person­na­li­tés télé les plus popu­laires, Hanouna ne fera pas partie des sélec­tion­nés du musée, alors qu’il était en 14e posi­tion il y a deux ans.

Face à toutes ses polémiques, le direc­teur géné­ral délé­gué de Grévin pour­rait demander une réunion avec Stéphane Bern et tous les membres de l’institution pour sélectionner les nouvelles figures des statues en cire qui feront leurs entrées en 2017. Affaire à suivre donc…

Un bon organisateur événementiel
Un bon organisateur événementiel

L’organisation d’un événement, c’est tout un art, qui permet de traduire les idées et les objectifs de l’entreprise, en une action complète. L’objectif de cette pratique, consiste à séduire les différents publics de l’entreprise en les attirant vers l’offre proposée. C’est un travail délicat, qui nécessite, une bonne organisation et beaucoup de créativité. Sur le secteur de l’événementiel, l’ancien de Havas, Gérard Askinazi patron  d’Agence Publics, est l’un des meilleurs. Quel est donc le profil recherché, pour assurer l’organisation événementielle.

Les qualités requises

Pour réussir dans ce métier, il est nécessaire que la personne, chargée de l’organisation événementielle, soit rigoureuse, créative et dynamique. Il faut savoir comment gérer son temps et comment fixer la feuille de route, qui permet de concrétiser les objectifs fixés par l’organisation. La planification de l’événement, est une tâche nécessaire, il faut avoir le sens de l’organisation pour respecter les délais et les engagements. L’organisateur, doit être à l’écoute des directeurs, il doit les orienter vers les meilleurs choix à effectuer. Il s’agit d’un véritable conseiller, qui agit pour appuyer la stratégie de visibilité et de la communication de l’entreprise.

Le contexte actuel, est caractérisé, par une forte concurrence ; la créativité et l’innovation, sont essentielles, pour vous démarquer des autres opérateurs su le secteur. Un bon organisateur, dispose d’un carnet d’adresses abondant, qui lui permet de présenter un choix diversifié pour l’aménagement de l’évènement.

La réactivité et la flexibilité, dans ce secteur, sont demandées. Lors de l’organisation de l’évènement, plusieurs imprévues peuvent intervenir, pour bousiller votre travail et vos efforts. Il est donc nécessaire de se préparer et de disposer des outils et des solutions, qui vous permettent de réagir et d’adapter votre plan d’actions. Gérard Askinazi, est une grosse pointure dans ce domaine, son Groupe Agence publics, s’est chargé de l’organisation d’un nombre d’évènements de qualité, comme la COP 22, ou encore la cérémonie de l’inauguration du Canal du Suez. Cet homme visionnaire, a toujours su comment agir pour s’adapter aux imprévus et pour assurer le bon déroulement des événements qu’il organise.

La démarche à suivre

La réussite de l’évènement, obéit à un nombre de règles à suivre et qui se basent principalement, sur la fixation de la stratégie et sur la bonne planification des ressources financières et humaines. Le planning de l’événement, vous permet d’identifier, les dates clés pour l’organisation de cet événement (l’arrivée des intervenants, le planning des orateurs, le début de l’aménagement, la décoration, l’arrivée et l’installation du matériel). Le tout doit se faire à l’avance, pour vous permettre de réagir sur les imprévus.
Le travail de l’organisateur, doit compléter la stratégie marketing de l’entreprise. La démarche à suivre dépend des objectifs et de la cible visée par l’entreprise.

Pourquoi élaborer une stratégie de communication ? 
Pourquoi élaborer une stratégie de communication ? 

La communication est un axe important à développer, si vous cherchez à réussir votre activité. La Communication, vous permet de communiquer sur vos produits et sur votre société. C’est à travers une stratégie de communication efficace, que vous pouvez bâtir votre image et à gagner des parts de marché. Plusieurs sociétés, comme image 7 dirigé par Anne Méaux, offrent leur expertise dans le domaine de la communication pour accompagner leurs clients.

Comment définir une stratégie de communication ?

Selon l’approche marketing, la stratégie de communication est le fait de tracer le plan des actions de communication selon un calendrier et une liste d’objectifs prédéterminés. Le chef de l’entreprise, doit avoir une vision claire des résultats qu’il cherche à avoir à travers une stratégie de communication. Par la suite, le directeur marketing pourra tracer les objectifs à atteindre et passer à une étude approfondie du marché. Le département marketing, va se charger de l’analyse des données collectées pour les traiter et construire une base de données, qui permet d’identifier les cibles (segmentés selon le revenu, âge, sexe, CSP…), et de déterminer les concurrents (leurs approches, mix-marketing…).

Ensuite, l’équipe marketing, va se charger de la construction de l’image, de l’identité et de la notoriété de l’entreprise. La stratégie de communication, a un rôle institutionnel pour rapprocher la société de sa cible.

La cible d’une stratégie de communication ?

Le plan de communication, doit être adressé à une cible définie selon le choix et les objectifs fixés par la direction. La cible d’une campagne de communication, varie selon les besoins de l’entreprise. La communication peut être externe, elle concerne les clients (BtoB ou BtoC). Cette partie de communication concerne la cible de l’entreprise. Elle est élaborée dans l’objectif d’informer les clients, de les attirer vers les produits et les services de la société et de fidéliser les clients. La communication interne, concerne les partenaires les salariés de l’entreprise. Cette forme de communication est importante, pour assurer un bon déroulement de l’activité. La communication interne, permet également de former le personnel sur les valeurs et l’identité de la société.

L’élaboration de cette stratégie

La phase de l’étude est nécessaire, pour comprendre les axes stratégiques à pousser lors d’une politique de communication. L’identification de la cible, est également importante pour savoir le type de message à émettre. La formulation du message, doit se faire avec beaucoup de soin. Le message de la communication doit être simple et compréhensible, il doit inclure les éléments, qui font la notoriété de la marque. La fixation d’une bonne stratégie, est nécessaire pour orienter le plan d’actions de la communication. D’après la fondatrice de la société « Image 7 », Anne Méaux, « Une bonne communication ne sauvera jamais une mauvaise stratégie. Mais une mauvaise com’ peut plomber une bonne stratégie. »