Faites attention aux frais sur vos contrats d’assurance-vie

Faites attention aux frais sur vos contrats d’assurance-vie

Dans un contexte où les taux d’intérêt sur les contrats d’assurance-vie sont très bas, il est judicieux de s’interroger sur les frais qui reviennent à la charge des souscripteurs. Les assureurs comme Axa, Filiassur, Allianz et les autres proposent différentes formules de contrats ce qui génère une diversité de frais. Si vous êtes intéressés par l’une de ces offres, faites attention aux clauses des frais parce qu’une logique est bien vérifiée : plus que les taux d’intérêt baissent, plus que les frais augmentent.

Les frais à la souscription d’une assurance-vie

AU moment de la souscription à un contrat d’assurance-vie, les frais sont les plus visibles. Il est de même également au moment des versements. Ces taux arrivaient jusqu’à 5% dans les années 1990, mais avec le développement du marché et l’intensification de la concurrence, les taux se sont revus à la baisse. Cependant, la baisse continue que connait le taux de rendement moyen des fonds en euros constituent un handicap, les frais pèsent de plus en plus lourd sur les souscripteurs. Pour l’année 2016, on estime le rendement moyen à 1,9% ce qui génère un faible revenu pour les épargnants. Du coup, les frais qu’ils ont payés à l’entrée s’avèrent importants par rapport au revenu gagné.

Beaucoup de facteurs ont contribué à cette amélioration de la situation. En effet, l’intégration du digital dans l’assurance a permis la concurrence avec les offres sur internet. Ces prestations ne facturent généralement pas de frais à l’entrée et présentent de rassurants avantages pour les épargnants.

Les frais de gestions sur les contrats

Tous les contrats d’assurance-vie dégagent des frais de gestion que vous devez verser chaque année. En moyenne, ces frais atteignent les 0,7% sur le fonds en euros et amputent le rendement de plus de 25%% ce qui ne devrait pas passer inaperçu dans vos factures. Si vous disposez d’un contrat en unités de compte, ces frais peuvent atteindre 1% en moyenne. En revanche, souscrire un contrat sur internet peut être plus profitable, car le cumul moyen des tous les frais (frais sur les versements et frais de gestion) ne dépasseront pas les 0,75% pour la majorité des offres.

La détermination de ces frais de gestions dépend des spécifiés offertes par le contrat. On parle alors de la nature de l’offre financière, des options de prévoyances, des options d’arbitrages automatiques, des services qui vous seront offerts, etc.